Introduction
Les Mégalithes
Avant le Néolithique
Le Néolithique
Le Chalcolithique
L'Âge de Bronze
L'Âge de Fer

   L'Âge du Bronze 

Cette période, où la métallurgie
supplante définitivement la tradition
néolithique, va couvrir une séquence
de l'ordre de 1 400 ans. Divisée en
trois phases, le Bronze Ancien
(- 2 200 à 1 500 ans), le Bronze
Moyen (- 1 500 à - 1 200 ans), le Bronze Final
(- 1 200 à - 750 ans), les peuples du Bronze emportés
par cette grande mutation culturelle vont très vite
abandonner les pratiques mégalithiques.

L'inhumation va devenir individuelle. A l'inverse de la
notion de collectivité qui prévalait dans les communautés
de la Préhistoire, on voit nettement émerger la primauté
de certains individus sur le groupe.

La hiérarchie sociale se
trouve accentuée dans la mort.
Les grandes et riches tombes
individuelles princières sous
tumulus s'opposent aux petits
coffres de pierre organisés en
cimetière ou placés isolément.

En découvrant les qualités du bronze par le mélange du
cuivre et de l'étain, l'homme a engendré une profonde
mutation sociale.

 

 



LES NOUVEAUX INSTRUMENTS


Si quelques outils en pierre persistent
un temps, très vite on va inventer les
nouveaux instruments encore utilisés
récemment. On peut citer l'enclume, la
hache, la faucille, la gouge, le burin, le
couteau, le rasoir, etc.. Parmi les armes,
on découvre la pointe de lance, l'épée,
le poignard, le casque, le plastron, etc.. Le cheval qui
accompagne les personnages placés au sommet de la
hiérarchie requiert la mise au point de nombreuses pièces
de harnachement. Des éléments de chars font partie des
nombreuses pièces des dépôts-cachettes laissés par les
fondeurs itinérants.


L'ACTIVITE COMMERCIALE

L'avènement du Bronze développe l'activité commerciale.
On n'hésite pas à traverser la Manche et remonter
jusqu'aux îles Scilly pour s'approvisionner en cassitérite
(étain) indispensable à la fabrication de la matière première.
Lorsque les gisements seront épuisés, on tentera de
remplacer l'étain par le plomb. Mais la qualité des
réalisations n'égalera pas les moulages précédents.
On verra alors apparaître les nombreuses haches à douille
impropres à l'utilisation car trop chargées en plomb.
Retrouvées en paquets allant de quelques centaines à
plusieurs milliers, ces pièces ont été parfois présentées
comme des objets votifs. Dans quelques cas, elles sont
citées comme des objets pré monétaires.
Il semble que leur abandon soit consécutif à l'arrivée du
fer qui, par ses qualités techniques, va très vite remplacer
ce mauvais produit.